.
-

Ledoux

Ledoux (Charles-Nicolas). - Architecte et écrivain né à Dormans (Marne) en 1736, mort à Paris le 20 novembre 1806. Elève de J.-Fr. Blondel, Ledoux fit exécuter, de 1766 à 1773, d'importants travaux dans les cathédrales de Sens et d'Auxerre, et fit élever à Paris l'hôtel de Mlle Guimard (temple de Terpsichore), rue de la Chaussée-d'Antin; l'hôtel de Mme du Barry, rue d'Artois, et, à Louveciennes, le pavillon offert à cette favorite par le roi Louis XV

Admis à l'Académie d'architecture et nommé architecte du roi en 1773, Ledoux fut, comme architecte des fermes, chargé en 1782 de la construction du mur d'enceinte avec barrières et pavillons d'octroi enceignant Paris, et déploya une prodigieuse variété de talent, ainsi qu'une réelle originalité parfois entachée de bizarrerie, dans ces bâtiments ( Les Propylées de Pari), dont quelques-uns subsistent encore (place de la Nation, place Denfert-Rochereau, boulevard de La Villette). 

Mais Ledoux fit surtout élever de nombreux hôtels particuliers, parmi lesquels : l'hôtel de Thélusson, détruit par le prolongement de la rue Laffitte et le percement de la rue Châteaudun; l'hôtel du président Hocquart, plus tard hôtel du cardinal Fesch, à l'angle des rues Saint-Lazare et de la Chaussée-d'Antin; l'hôtel d'Uzès, plus tard hôtel Delessert, rue Montmartre; la maison de Condorcet, rue Chantereine (rue de la Victoire), plus tard habitée par le général Bonaparte qui y prépara le coup d'Etat du 18 brumaire, etc. 

On doit encore à cet architecte le théâtre de Besançon et de nombreux projets d'édifices dont 273 feuilles de dessins pour l'empereur de Russie. Ledoux a laissé un ouvrage dans lequel il a plus d'une fois donné carrière à toute l'exubérance de son imagination, ouvrage intitulé l'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des moeurs et de la législation (Paris, 1804, texte et 125 pl. gr. in-fol.; rééd., 1847, sans texte, mais en 2 vol, de pl., sous ce titre : l'Architecture de C.-N. Ledoux). 



En librairie. - Jean-Pierre Lyonnet, Propylées de Paris - Claude-Nicolas Ledoux, Editions Honoré Clair, 2013.
Ledoux (Charles-Ernest). - Ingénieur né à Paris le 27 août 1837. Entré en 1856 à l'Ecole polytechnique et en 1858 à I'Ecole des mines, nommé ingénieur ordinaire en 1862, il a dirigé de 1870 à 1874 l'Ecole des maîtres ouvriers mineurs d'Alès, a été promu ingénieur en chef en 1884 et a pris, l'année suivante, la direction technique de la Société minière et métallurgique de Peñarroya (Espagne). Il fut, en outre, à partir de 1888, professeur du cours d'exploitation à l'Ecole des mines de Paris.

Outre quelques mémoires dans les Annales des mines, Charles Ernest Ledoux a publié : Etude sur les terrains triasique et jurassique du département de l'Ardèche (Privas, 1868, in-8); Chemins de fer à voie étroite (Paris, 1875, in-8); Mémoire sur l'exploitation et le traitement des minerais de soufre en Sicile (Paris, 1875, in-8); Théorie des machines à froid (Paris, 1878, in-8); Mémoire sur l'emploi de la détente dans les machines d'extraction (1879, in-8); l'Organisation du travail dans les mines (1890, in-8).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.