.
-

Lapparent (Albert Auguste Cochon de), ingénieur et géologue, né à Bourges le 30 décembre 1839, mort à Paris le 4 mai 1908. Sorti le premier de l'École polytechnique (1860) et de l'École des mines, il a été nommé ingénieur ordinaire en 1864. Il a travaillé pendant plusieurs années à la Carte géologique détaillée de la France et a exercé les fonctions de conservateur-adjoint des collections départementales de l'École des mines (1868). Lors de la fondation de l'Institut catholique de Paris (1875), il est entré dans le corps enseignant de cet établissement comme professeur de géologie et de minéralogie et a donné sa démission d'ingénieur de l'État en 1880. 

Albert de Lapparent a été l'un des principaux rédacteurs de la Revue de géologie (1866-80). Ill a publié en outre d'intéressants articles dans le Correspondant, les Annales des mines, et a fait de savantes communications à la société de géologie, dont il a été président (1880), et à l'Académie des sciences de Paris (Comptes-Rendus), qui lui a décerné le prix Laplace en 1861 et le prix Delesse en 1885. Son Traité de géologie (Paris, 1882, in-8; 2e éd., 1885) et son Cours de minéralogie (Paris, 1884, in-8 ; 2e éd., 1889) ont été des ouvrages très estimés et très répandus. (L. Sagnet).



En bibliothèque - On doit encore à Albert de Lapparent : le Pays de Bray (Paris, 1879, in-4). - La Formation des combustibles minéraux (Paris, 1886, in-8). - Le Niveau de la mer et ses variations (Paris, 1886, in-8). - Les Tremblements de terre (Paris, 1887, in-8). - La Géologie en chemin de fer (Paris, 1888, in-42). - Le Siècle du fer (Paris, 1890, in-12).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.