.
-

Lambert d'Ardres, chroniqueur du XIIe siècle, curé du lieu d'Ardres, près de Calais, en 1194, issu d'une famille alliée à celles des comtes de Guines. Il écrivit à la demande d'Arnoul, fils du comte Beaudouin, une Historia comitum Ghisnensium; l'ouvrage, composé entre 1194 et 1198, fut continué par l'auteur jusqu'en 1203. C'est une curieuse chronique féodale, pleine de légendes et de traditions, dont beaucoup empruntées à des ouvrages en langue vulgaire, fort prisés à la cour de Guines, l'une des plus lettrées du Nord de la France. Les autres sources de Lambert sont la Flandria generosa de Lambert de Saint-Bertin, quelques vies de saints et des chartes. 

L'ouvrage renferme l'histoire des comtes de Guines, celle des seigneurs d'Ardres et enfin celle des deux seigneuries après leur réunion. Le style est enflé, redondant et emphatique; mais, malgré ce défaut, c'est une des meilleures chroniques chevaleresques que nous possédions pour le Nord de la France. 

Éditée par Ludewig (Reliquiae manuscriptorum, VIII, 369-668) et par le marquis Godefroy de Ménilglaise (Paris, 1855, in-8), le texte de Lambert a paru par les soins de Heller, dans les Monumenta Germaniae historicae Scriptores (XXIV, 550-642); l'édition de Ménilglaise est encore utile à consulter pour l'annotation qui est copieuse et intéressante. (A19).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.