.
-

La Métherie (J. Claude de), naturaliste et physicien, né à La Clayette, dans le Mâconnais, en 1743, m. à Paris en 1817, se fit d'abord connaître par quelques recherches sur l'air, rédigea depuis 1785 le Journal de Physique, et fut nommé en 1800 adjoint à la chaire d'histoire naturelle du Collège de France, On a de lui : Essai sur la Philosophie naturelle, 1778; Vues physiologiques, 1781; Essai sur l'air pur, 1785; Théorie de la Terre, 1791; De l'Homme considéré moralement, 1802; Considérations sur les êtres organisés, 1804 ; Sur la nature des êtres existants, 1805; Leçons de Minéralogie, 1812. Il soutenait que le mouvement est essentiel à la matière; que tous les êtres ont été formés par une sorte de cristallisation; que l'homme n'est qu'un singe perfectionné, etc.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.