.
-

Knox (John), né en 1505 à Gifford, dans le comté de Haddington en Ecosse, entra jeune dans les ordres, Il adopta les idées de la Réforme, dès leur apparition en Écosse, en 1542, et en fut l'ardent apôtre. Fait prisonnier en 1547 avec les assassins du cardinal Beaton; auxquels il s'était réuni, il fut conduit en France, rentra dans son payse en 1519 et devint chapelain d'Edouard VI, roi d'Angleterre. Après la mort de ce prince, il se retira à Genève et y puisa les idées presbytériennes qu'il introduisit en Écosse, où il revint en 1555. Il y excita le peuple par ses prédications incendiaires à détruire les églises et les monastères, et souleva l'opinion contre le gouvernement de la régente Marie de Lorraine. Nommé pasteur à Genève, il y retourna en 1556. Il fut condamné au feu et brûlé en effigie pendant son absence. Sa rentrée en Écosse, en 1535, fut le signal d'une nouvelle destruction des églises catholiques. C'est ainsi qu'il parvint à établir, en 1560, le presbytérianisme dans sa pairie. Il contribua, par ses fougueuse déclamations, à faire déposer Marie Stuart, et mourut en 1572. Knox a laissé des témoignages de son fanatisme dans plusieurs pamphlets et dans une Histoire de la réformation en Ecosse, publiée après sa mort.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.