.
-

Kirchmaier (Georg-Kaspar), chimiste et érudit né à Uffenheim (Franconie) le 29 juillet 1635, mort à Wittenberg le 28 septembre 1700. Il fit ses études à l'université de cette dernière ville et y fut longtemps professeur d'éloquence. Il avait la double réputation d'un savant distingué et d'un philologue très instruit. 

On doit notamment à Georg Kirchmaier d'importants travaux sur le phosphore (ce qui lui valut le surnom de Phosphorus), sur la métallurgie et l'art des mines, sur la minéralogie, sur les langues celtique, slave et orientales. Il s'occupa aussi beaucoup de numismatique. Il aurait découvert la gravure sur verre au fluorure (1679). (L. S.).


En bibliothèque - Ses ouvrages, au nombre de cent cinquante, traitent de presque toutes les branches des connaissances humaines. Nous ne citerons que les principaux : Dissertatio pro hypothesi Tychonica contra dogma Copernicanum (Wittenberg, 1658, in-4); De Lexicis et lexicographis (id., 1662, in-4); Noctiluca constans, etc. (id., 1676, in-4); De Phosphoro (id., 1680, in-4); De Lingua scytho-celtica et gothica (id., 1686); Institutions metallicae (id., 1687, in-4); Metallomorphosis (id., 1693, in-4); De Origine linguae Slavonicae (id., 1697, in-4); Constantinus magnus (id., 1698, in-4); De Calendis calendarioque Romanum veterum (id., 1700). 
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.