.
-

Kies (Johann), astronome né à Tubingen le 14 septembre 1713, mort à Tubingen le 29 juillet 1781. A Berlin, où il prit part, en 1751, aux observations faites par Lalande en vue de la détermination de la parallaxe de la Lune, il fut, de 1742 à 1754, professeur de mathématiques à L'université et astronome de l'Observatoire. II occupa ensuite une chaire à l'université et au Collegium illustre de Tubingen. Il a, l'un des premiers, propagé en Allemagne les découvertes de Newton, auxquelles il a consacré deux de ses meilleurs ouvrages : De Viribus centralibus (Tubingen,1758, in-4); De Lege gravitatis (Tubingen, 1773, in-4). II est aussi l'auteur d'un intéressant travail sur les influences lunaires : De InfIuxu Lunae in partes terrae mobiles (Tubingen, 1769, in-4), Ses autres écrits, très nombreux, et tous en latin ou en français, ont également trait à l'astronomie. (L. S.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.