.
-

Kheraskov (Mikhaïl Miatviéiévitch), poète né en 1733 dans le gouvernement de Poltava en Russie (auj. en Ukraine), mort à Moscou en 1806. Il descendait d'une famille de boïars de Valachie. Il fut élevé dans le corps des cadets de l'armée et, après avoir servi quelque temps, fut nommé assesseur à l'université de Moscou au moment de sa fondation (1755). C'est là qu'il passa la plus grande partie de sa vie, tour à tour directeur de la typographie, directeur de l'université et enfin curateur, s'adonnant à la littérature et surtout à la poésie. Il fonda un cercle littéraire, édita des journaux, s'occupa de pédagogie; en 1783, il fut nommé membre de l'Académie russe qui couronna sa tragédie Zoreïda et Rostislav

Son autorité littéraire était très grande; on l'avait surnommé le "staroste" de la littérature russe. Il mourut entouré de la considération universelle, laissant une réputation d'écrivain de talent et d'excellent critique. Son oeuvre la plus connue est son épopée sur la prise de Kazan, la Rossiade, qui célèbre la délivrance de la Russie du joug des Mongols de la Horde d'Or. Il faut citer encore son poème Vladimir où il chante le baptême de saint Vladimir de Kiev. Kheraskov avait écrit des tragédies, des fables, des nouvelles, des poésies diverses, aujourd'hui à peu près oubliées. Ses oeuvres réunies à Moscou (1796) forment 12 volumes; quelques poésies ont été traduites en français, entre autres la Bataille de Tschesmé. (M. M.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.