.
-

Kelley (Edward), alchimiste né en Angleterre en 1555, mort en 1595. Apprenti pharmacien, il tenta différents métiers plus ou moins avouables, et fut essorillé à Lancastre comme faussaire ou comme faux monnayeur. Edward Kelley devint ensuite le disciple du Dr Dee, avec lequel il parcourut l'Europe, muant le mercure en or pour les personnes crédules auxquelles ils soutiraient de l'argent. L'irrégularité de sa conduite amena une rupture entre le Dr Dee et lui, mais il n'en continua pas moins à exploiter la pierre philosophale et l'élixir de longue vie. Il mourut assez jeune, en tentant de s'évader de la prison où l'empereur d'Allemagne Rodolphe l'avait fait enfermer. (B.-H. G.).


En bibliothèque - Le Theatrum Chemicum Britannicum d'Ashmole contient deux poèmes de Kelley. On a aussi de lui des Fragmenta (Geismar, 1647), des Epîtres, et deux traités De Lapide Philosophorum (Hambourg, 1676).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.