.
-

Kaemtz (Ludwig Friedrich), méteorologiste né à Treptow le 11 janvier 1801, mort à Saint-Pétersbourg le 20 décembre 1867. Après des études de droit, puis les langues anciennes, entamées dès 1819, à Halle, il étudia lesmathématiques et la physique. Il a été ensuite professeur à l'université dans cette même ville, de 1827 à 1840. Dès cette époque, Kaemtz a effectué, presque sans aide, une importante série d'observations barométriques, thermométriques et psychrométriques, notamment depuis ses stations sur le Rigi (mai et juin 1832 et juin 1833) et sur le Faulhorn (septembre-octobre 1832, août-septembre 1833).

Ludwig Kaemtz s'établit ensuite quelque temps à Deep, près de Treptow, sur la Baltique, pour contrôler les données recueillies pendant une année à Apenrade (Danemark) par Neuber. Nommé professeur de physique à Dorpat en 1841 et directeur de l'Observatoire. central de physique de Saint-Pétersbourg (1865-67), il fit des observations magnétiques en Finlande; en Norvège, en Russie, en Suisse, etc., il étudia les basses températures, les aurores boréales, les halos, la climatologie de la Russie.



En bibliothèque - Il publia en 1831-36 son Lehrbuch der meteorologie (3 vol. in-8) et, en 1840, ses Vorlesungen über Meteorologie (591 pages in-8), puis, avec le concours de la Société géographique russe, le Repertoriurm für Meteorologie. Son Traité de Météorologie, (traduction en français de Charles Martin, 1843) est le tableau fidèle de l'état de la science météorologique pendant la période qui a immédiatement précédé les travaux de Matthew Maury.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.