.
-

Joyau (Emmanuel), professeur et philosophe né au Havre le 19 octobre 1850, Il vint achever au lycée Napoléon, à Paris, ses études commencées au lycée du Havre, et entra à l'Ecole normale en 1869. Agrégé de philosophie en 1873, il enseigna tour à tour aux lycées d'Auch (1873), de Limoges (1874), d'Angoulême (1879), et de Douai (1883); puis, comme chargé de cours, à la faculté des lettres d'Aix (1887), et à celle de Clermont (1893), où il devint l'année suivante titulaire de la chaire de philosophie. 

Ses thèses de doctotat ont pour titre : Platonis Protagoras, sive Socratica de natura virtutis doctrina (Paris, 1879, in-8), et De l'Invention dans les arts, les sciences et la pratique de la vertu (1879, in-8). Il a donné par la suite : Essai sur la liberté morale (1888), où la liberté est représentée non comme un don fait à tous par la nature, mais comme une conquête de la volonté; la Théorie de la grâce et la liberté morale de l'homme (1889), où il montre l'inanité de toute tentative de conciliation entre ces doctrines contradictoires; la Philosophie en France pendant la Révolution (1893), où il étudie l'influence des divers philosophes du XVIIIe siècle sur les orateurs et les hommes politiques de la Révolution. (H. M.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.