.
-

Jove

Paul Jove, Paolo Giovio, né à Côme en 1483, fut médecin dans sa ville natale, à Milan et à Rome. Il embrassa l'état ecclésiastique, et eut des protecteurs dans les papes Léon X, Adrien VI et Clément VII. Ce dernier le nomma évêque de Nocera en 1528. 

Ne trouvant pas la même faveur auprès de Paul III, à qui il avait pu déplaire par la légèreté de ses moeurs, pense Tiraboschi, il passa de Rome à Côme en 1549, et de là à Florence, où il mourut en 1552. Il avait été pensionné par François Ier, roi de France

Son principal ouvrage est une Histoire de son temps, de l'an 1494 à 1544, écrite dans un latin plus sonore qu'élégant. Il avoue lui-même qu'il avait une plume d'or pour louer ses bienfaiteurs, et une plume de fer pour parler de ceux qu'il n'était pas intéressé à ménager. Mais son ouvrage n'en est pas moins riche en renseignements curieux. Une édition complète de ses oeuvres a été publiée en 6 vol. in-fol., Bâle, 1578.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.