.
-

Jérôme Bonaparte

Jérôme Bonaparte, le plus jeune des frères de Napoléon, est né en 1784 à Ajaccio, et est mort en 1860. Il servit d'abord dans la marine, prit part à l'expédition de St-Domingue et remplit avec succès plusieurs missions, notamment celle de réclamer au dey d'Alger 250 Génois retenus en esclavage; quitta en 1806 le service de mer avec le grade de contre-amiral, et fut aussitôt mis à la tête d'un corps d'armée de Wurtembergeois et de Bavarois, avec lequel il enleva la Silésie au roi de Prusse (1807). La même année, il épousa la fille du roi de Wurtemberg et fut placé sur le trône de Westphalie, créé pour lui. Il établit sa résidence à Cassel, introduisit dans son royaume les institutions françaises et abolit de nombreux abus. Placé en 1812 à la tête d'un corps de troupes allemandes, il prit part à la campagne de Russie et se distingua aux combats d'Ostrowno et de Mohilev, mais, à la suite d'un fâcheux conflit avec le maréchal Davoust, il retourna à Cassel.

Jérôme Bonaparte refusa de conserver le trône après les événements de 1814, s'empressa de revenir en France pendant les Cent-Jours, commanda un corps d'armée en Belgique, fut blessé au combat de Hougoumont, et n'en prit pas moins une part fort active à la bataille de Waterloo, où il fit des prodiges de valeur. Après la chute de Napoléon, il se retira près de son beau-père, qui lui conféra en 1816 le titre de comte de Montfort, sous lequel il a été longtemps connu. Rentré en France en 1848, il contribua à préparer l'élection à la présidence de son neveu, le prince Napoléon, et fut nommé successivement gouverneur des Invalides (1848), maréchal de France (1850), président du sénat (1851), et fut réintégré, après le rétablissement de l'Empire, dans le titre et les honneurs de prince impérial (1852). Son corps a été déposé aux Invalides auprès de celui de Napoléon. Ses Mémoires et sa Correspondance ont été publiées en 1863.

Le prince Jérôme avait conservé deux enfants de son mariage avec la princesse Frédérique de Wurtemberg : le prince Napoléon et la princesse Mathilde Il avait eu un autre fils d'un premier mariage, contracté en 1803 à New-York avec miss Paterson, mais sans l'aveu de Napoléon.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.