.
-

Jean de Paris, dominicain, docteur de l'université de Paris, mort à Bordeaux en 1306. On vantait ses vives reparties, qui lui ont valu le surnom de "Pungens asinos, Pique-ânes". De deux traités qu'il a publiés, le premier, Determinatio de modo existendi corporis Christi in sacramento (Londres, 1686), cherche un moyen-terme entre le symbolisme dont on accusait l'université de Paris et la transsubstantiation formulée par Innocent III. Accusé d'hérésie, Jean en appela à Rome et mourut avant la fin du procès. Le second de ses ouvrages appartient à la lutte entre Philippe le Bel et Boniface VIII; test le De Potestate regia et papali (dans Goldast, Monarchia romani imperii, Hanovre, 1611-1614, t. Il). Moins hardi que P. Dubois, Jean procède de Thomas d'Aquin, mais ne craint pas les conséquences; il limite l'État et l'Église, chacun à sa sphère, et, comme les deux pouvoirs dérivent tous deux directement de Dieu, la position prise par Innocent III et par Boniface VIII est condamnée. Il réclame aussi une autonomie théorique de l'évêque et de tout prêtre à l'égard du pape.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.