.
-

Jean II

 

Jean II, surnommé Mercurius, est le 58e, pape. Il a été élu le 31 décembre 532, et est mort le 27 mai 535. Il était né à Rome, et avant son élection, il y était prêtre, au titre de Saint-Clément. Sur les instances du Defensor Ecelesiae, agissant vraisemblablement de concert avec le pape, Athalaric, roi des Ostrogoths, confirma, au commencement de ce pontificat, un décret rendu en 530 par le Sénat romain, pour réprimer les promesses et les doris d'argent faits, à l'occasion des élections, par les prétendants à la papauté, et la dilapidation des biens de l'Eglise, qui en était la conséquence. 

Le 25 mars 534, Jean approuva un édit de Justinien déclarant que le Verbe divin, et le Christ sont un et le même, et que les souffrances qu'il a endurées en sa chair sont, comme ses miracles, de cet un et même. Dans une lettre adressée au pape en lui communiquant son édit, l'empereur expliquait que le Verbe et Christ, un et le même, consubstantiel au Père quant à sa divinité, consubstantiel à nous quant à son humanité, avait pu souffrir dans sa chair, quoique cet un et même fût impassible dans sa divinité. 

Les acémètes, qui soutenaient l'opinion contraire, se prévalaient d'une lettre du pape Hormisdas condamnant des moines qui avaient prétendis qu'une personne de la Trinité avait souffert dans la chair. Plusieurs auteurs argumentent de ce fait, pour établir qu'un pape a approuve ce qu'un autre avait condamné. (E.-H. V.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.