.
-

Jay

Jay (Gui-Michel le). - Savant avocat au parlement de Paris, très versé dans la connaissance des langues, entra dans le sacerdoce après être devenu veuf. Il mourut en 1675, après avoir employé toute sa fortune à faire imprimer une Bible polyglotte en sept langues, dite Polyglotte de Paris, parce qu'elle y fut publiée en 1645, 10 vol. in-fol.
Jay (Claude le), né à Annecy, était prêtre lorsqu'il devint, en 1535, un des premiers coopérateurs de saint Ignace dans la fondation de la Compagnie de Jésus. Il fut envoyé, en 1540, en Allemagne, avec Bobadilla, pour y défendre la religion catholique contre les nouveaux mouvements protestants. Il resta ensuite chargé seul de cette mission, dont il s'acquitta avec beaucoup de succès. Il mourut à Vienne en 1552.
Jay (G.-François le), né à Paris en 1662, mort en 1734, entra dans la Compagnie de Jésus, professa la rhétorique pendant plus de trente ans au collège Louis-le-Grand, et eut Voltaire parmi ses élèves. On lui doit une traduction annotée des Antiquités romaines de Denys d'Halicarnasse, 2 vol. in-4°, et Bibliolhecae rhetorum, 2 vol. in-4°.
Jay (Antoine), né en Guyenne en 1770, mort en 1854, dirigea le Journal de Paris, et fut membre de la Chambre des représentants pendant les Cent-Jours. Il devint sous la Restauration un des organes du libéralisme hostile à la monarchie des Bourbons, et fut l'un des fondateurs de l'ancien Constitutionnel et de la Minerve. Ses nombreux ouvrages sont sans grande valeur.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.