.
-

Janin

Jules Gabriel Janin est un écrivain né à Condrieu (Loire) en 1804; écrivit dès 1823 dans divers journaux des articles de littérature et même de politique; publia en 1829 un roman qui fut remarqué pour sa singularité, l'Ane mort et la Femme guillotinée, et en 1831 une monographie historique, Bernave, entra en 1830 au Journal des Débats, où il resta jusqu'à sa mort (1874), et où il se signala, surtout de 1830 à 1850, par des feuilletons de théâtre pleins d'esprit, de verve, d'originalité et d'enjouement, qui lui firent une place à part parmi les critiques dramatiques, mais dont le mérite un peu léger ne s'est pas maintenu lorsque les principaux d'entre eux ont été réunis en volumes, sous le titre d'histoire de la littérature dramatique (6 vol., in-12, 1858).
-
Janin.
Jules Janin.

C'est néanmoins le principal titre littéraire de Jules Janin, dont l'esprit abondant et facile s'est encore répandu dans une foule d'ouvrages d'imagination, de critique ou de description, parmi lesquels on distingue : Contes et Nouvelles littéraires (183234); le Chemin de traverse (1836); Versailles et son Musée historique (1838); Voyage en Italie (1842); la Normandie et la Bretagne historiques, pittoresques et monumentales (1844), etc., ainsi que de nombreuses notices en tête d'éditions de divers auteurs, une traduction d'Horace, etc. II fut reçu à l'Académie française en 1870, et mourut en 1874.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.