.
-

Jameson (Robert), minéralogiste né à Leith le 11 juillet 1774, mort à Edimbourg le 19 avril 1854. Il était depuis 1804 professeur d'histoire naturelle et conservateur du Museum à l'université d'Edimbourg et depuis 1826 membre de la Société royale de Londres. Savant des plus appréciés, il a écrit dans le recueil de la Wernerian Society, fondée par lui en 1808, dans le Journal de Nicholson, dans l'Encyclopœdia Britannica, dans l'Edinburgh Cyclopoedia, etc., de nombreux mémoires et articles de minéralogie et de géognosie.

Il a fait paraître à part plusieurs livres très estimés : Mineralogy of the Shetland Islands and of Arran (Edimbourg, 1758, m-8); Mineralogy of the Scotish Isles (Edimbourg, 1800, 2 vol. in-4 ; 2e éd., 1813); Treatise on the external characters of minerals (Edimbourg, 1805, in-8 ; 3° éd.,1817); System of Mineralogy (Édimbourg, 1804-1808, 3 vol. in-8 ; 3° éd., 1820), etc.

Il a collaboré à l'Encyclopoedia of Geography (1834) et à l'Historical and descriptive Account of British India (1843) de Hugh Murray. Il a publié, avec Brewster de 1819 à 1825 (13 vol. in-8), seul de 1826 à 1854 (57 vol. in-8), l'Edinburgh Philosophical Journal. Il a enfin donné des éditions d'ouvrages de Cuvier de L. von Buch, de Bonaparte, etc. (L. S.).

Jameson (James Sligo), explorateur né le 17 août 1856, mort à Bangala le 17 août 1888. Naturaliste passionné, il entreprit, en 1877, un voyage dans l'Inde d'où il rapporta une belle collection d'oiseaux, chassa en 1878 sur les bords du désert de Kalahari, pénétra dans le Machonaland où il récolta de très remarquables spécimens d'oiseaux, d'insectes et de plantes. En 1882, il était dans les montagnes Rocheuses, il visitait en 1884 l'Espagne et l'Algérie, et en 1887, il était attaché, comme naturaliste, à l'expédition de Stanley à la recherche d'Emin Pacha. C'est lui qui dessina ces scènes de cannibalisme qui devaient exciter, lorsqu'elles furent révélées, une si vive émotion en Europe. Il commandait en second la colonne laissée par Stanley à Yambuya. Lorsque le major Barttelot, commandant en premier, eut été assassiné, Jameson revint en hâte aux Stanley Falls, fit juger et exécuter Sanga, l'assassin du major; il se refusa absolument à abandonner l'expédition et offrit 20 000 livres de sa fortune personnelle pour exécuter jusqu'au bout les ordres de Stanley. Pour se mettre en communication avec l'Angleterre, il se rendit à Bangala sur le Congo, mais le lendemain de son arrivée, il y mourut de la fièvre. Il a laissé un Diary of the Emin Pacha Expedition (Londres, 1890). (R. S.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.