.
-

L'Irtych
L'Irtych est un grand cours d'eau de la Sibérie occidentale (Russie), affluent de gauche de l'Ob, dans laquelle il se jette près de Samarovsk, vers le 62e degré de latitude Nord, après un parcours sinueux de près de 2970 km, depuis les glaciers de l'Altaï mongol (Ektag). Direction générale, Nord-Est-Ouest. Dans la première partie de son cours, sur une longueur considérable, la rivière traverse d'étroits défilés et porte le nom de Kara Irtych (Irtych noire) à cause de la couleur sombre de ses eaux. 

Dès son entrée sur le territoire russe, à peu de distance du lac Zaissan (Zajsan), la rivière prend une allure majestueuse, souvent inquiétante, car, lors des crues, des villages entiers sont parfois envahis par ses eaux. On remarque aussi une très forte différence de niveau entre les deux rives de l'Irtych. La rive droite se trouve par endroits soulevée de plus de 50 m au-dessus du niveau de l'eau et de la rive opposée, et des ingénieurs ont constaté des éboulements où plus de 256,000 mètres cubes de terrain furent emportés par le courant.

L'Irtych est navigable (environ 200 jours par an) sur la plus grande partie de son cours et peut être considéré comme la voie à la fois pratique et indispensable pour les nombreuses localités échelonnées le long de ses rives. Les plus importantes sont : Semipalatinsk, Pavlodar, Omsk, et Tobolsk, près du confluent du Tobol. 

Cet immense cours d'eau est alimenté par plus de 1200 ruisseaux et rivières et fournit un élément de pêche très fructueux aux riverains. (P. Lemosof).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.