.
-

Les îles Kerguelen
Les Iles Kerguelen sont un groupe d'îles de la partie australe de l'Océan Indien  (69,30° E; 49,36° S). Administrativement, elles dépendent des TAAF(Terres Australes et Antarctiques Françaises), territoire d'outremer de la France. Il se compose d'une grande terre qui est l'île de Kerguelen proprement dite ou l'île de la Désolation, et d'une ceinture d'environ 300 petites îles et d'écueils qui entourent cette terre. 
-
Iles Kerguelen.
L'île principale des Kerguélen vue depuis l'espace. Source : Nasa.
Cliquer sur l'image pour afficher une carte détaillée.

La grande île a pour pointes extrêmes le cap François au Nord-Ouest et le cap Challenger au Sud-Est. Sa côte orientale est découpée de baies profondes qui séparent des presqu'îles dont les isthmes sont fort étroits. Sa côte occidentale n'a longtemps été visitée que par des baleiniers. On en peut dire autant de toute la côte méridionale.

Malgré sa latitude peu élevée, l'archipel de Kerguelen est par son climat une terre polaire : dans la saison la plus chaude de l'année, la température est à peu près analogue à celle qui règne pendant l'hiver en Angleterre, et le maximum de celle température estivale n'atteint pas +8 °C. L'atmosphère est toujours chargée d'humidité; les vents soufflent en tempête sur les côtes et empêchent souvent les navires d'y atterrir. 

L'île de Kerguelen est d'origine volcanique; son sol est presque tout entier formé de basaltes au milieu desquels s'ouvrent des cratères. Il y a néanmoins en différents endroits quelques couches de terrains sédimentaires renfermant de nombreux débris de bois fossiles. Ce fait est d'autant plus remarquable qu'aujourd'hui toute végétation arborescente manque complètement dans l'île de la Désolation. Il n'y existe que quelques plantes herbacées le long du littoral. Ces plantes sont des ombellifères ou des crucifères. L'une de ces dernières, le Pringlea antiscorbutica, a été autrefois une précieuse ressource pour les marins atteints du scorbut. 

Au delà d'une altitude de 300 à 400 mètres, on ne rencontre plus dans l'île que des mousses et des lichens, encore assez rares. L'intérieur de la grande île est traversé par plusieurs chaînes de montagnes dirigées du Nord-Est au Sud-Ouest. La plus élevée des cimes qui les composent le mont Ross, dans le voisinage de a côte méridionale, atteint 1865 mètres de hauteur. Ces montagnes sont couvertes de glaciers et de névés dont la fonte partielle alimente, pendant l'été austral, les torrents qui descendent vers les côtes. 
-

Aucun animal terrestre ne peuple le sol de l'archipel; mais les mers qui l'entourent étaient jadis fréquentées par des bandes considérables de phoques et de cétacés. De nombreux oiseaux de mer, des pingouins, des pétrels, des albatros, des frégates, des mouettes, etc., couvrent les rivages. Il n'existe dans les terres de Kerguelen aucun insecte ailé. Elles forment au point de vue de la faune un continent à part, comme Madagascar et les îles Galapagos

L'archipel de Kerguelen a été découvert en 1772 par un lieutenant de la marine française qui lui a donné son nom. Le capitaine Cook y aborda en 1777, et James Clarke Ross le visita en 1840. En 1874. les vaisseaux le Challenger, de la marine américaine, et l'Arcona, de la marine allemande, s'y arrètèrent. La même année, les trois missions astronomiques des Etats-Unis, de l'Angleterre et de l'Allemagne y vinrent observer sur la côte Sud-Est le transit de Vénus sur le disque du Soleil et la partie du rivage où elles débarquèrent reçut le nom de baie de l'Observatoire. C'est un point de la côte Sud-Est de Kerguelen, situé au fond du grand golfe nommé baie Royale.
-

Kerguelen.
Survol virtuel des Kerguelen. (Données altimétriques : SRTM; 
modélisation 3D : Imago Mundi / FSDem; visualisation : FS2004).


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.