.
-

Les îles Anglo-Normandes
Les îles Anglo-Normandes (angl. Channel Islands) sont un groupe d'îles situées dans la Manche, à l'Ouest du Cotentin, dont les principales sont Jersey, Guernesey, Alderney (Aurigny), Serk (Sercq) et Herm (ces trois dernières appartenant au bailliage de Guernesey ). Leur superficie est de 196 km². Autour s'étendent une foule d'îlots rocheux et de bancs de sable.  Malgré leur proximité du littoral francais, ces îles sont placés sous la souveraineté directe de la couronne d'Angleterre, mais elles ne fait pas partie du royaume (realm) proprement dit.
-
Carte des îles Anglo-Normandes.
Carte des îles Anglo-Normandes. Cliquez sur l'image pour afficher une carte plus grande..

Jersey.
Jersey (Caesarea), la plus méridionale des îles Anglo-Normandes, est située à une distance de 25 à 30 km de la côte française du Cotentin, 140 km au Sud du promontoire anglais de Portland; elle a 116 km². 

Elle est de forme rectangulaire, mesurant 2,2 km du Sud-Est au Nord-Ouest sur 10 de largeur du Nord au Sud.  La côte Nord est formée de falaises de 100 m où se creusent de nombreuses grottes, des criques, mais pas de port naturel; on y remarque le cap Gros-Nez (Grosnez) au Nord-Ouest, auprès duquel se dressent les falaises de Plémont, la pointe Sorel; la côte orientale comprend les baies de Sainte-Catherine et de Grenville entre lesquelles s'élève le roc de Montorgueil; la côte méridionale, profondément rongée par la mer et bordée à 3 km de rochers submergés qui représentent l'ancien rivage, comprend les baies de Saint-Clément, Saint Aubin et Sainte-Brelade; la seconde est la principale de l'île dont elle recueille presque toutes les eaux. La côte occidentale comprend la pointe de la Corbière, déchiquetée en cavernes, piliers, etc., la pointe de la Moye, la triste grève de Saint-Ouen, le cap Gros-Nez.
-

Jersey : Noirmont Point.
Jersey : Noirmont Point et la tour de Vinde.

Le climat est très doux. Le sol est très fertile, creusé de vallons ravissants. Les prairies, plantées de pommiers, occupent la plus grande partie du sol; dans les jardins poussent en pleine terre les végétaux des pays méridionaux. On cite les poires de Jersey, le chou cavalier qui dépasse 2 m. Les vaches laitières sont petites, mais excellentes. Les chevaux, issus d'un croisement de normands et de cosaques, sont très vigoureux. 

Guernesey.
Guernesey (Sarmia des Romains), la seconde des îles de l'archipel, a 65 km². De forme triangulaire, elle mesure 15 km du Sud-Ouest au Nord-Est, sur 6 km et demi de large. Elle est séparée de Jersey par un détroit de 29 km. L'île, formée de gneiss, de granite, de trapp, et entourée de rochers fouillés par la mer, se divise en deux parties, plate au Nord-Est, accidentée et creusée de profonds ravins au Sud-Ouest ou les falaises atteignent 120 m. Sur le rivage oriental est la ville de Saint-Pierre-Port; à l'angle Sud-Ouest, la pointe de Pleinmont, au large de laquelle sont les écueils des Hanois.
-

Guernesey : la baie du moulin Huet.
Guernesey : la baie du Moulin Huet.

Le climat est humide et plus doux encore qu'à Jersey  : myrtes, orangers, camélias croissent en pleine terre; les fuchsias arborescents forment les haies des jardins; des ormes, plantés sur les banquettes qui séparent les prés, les abritent du vent. Outre le blé, l'orge, les pommiers à cidre, on cultive au dehors les fruits, les légumes, le lis doré de Guernesey, les primevères vendus en Angleterre

A l'Est de Guernesey sont les îlots de Herm, Jethou et Sercq. Les deux premiers en sont séparés par le chenal du Petit-Ruau. Herm (3 km sur 1,2) en pente douce vers le Nord (grève de Shell-beach); Jethou la prolonge au Sud et se continue par les aiguilles rocheuses des Ferrières.

Sercq.
Sercq est la perle de l'archipel; séparée de France par le passage de la Déroute, d'Herm par le Grand-Ruau, longue de 5800 m, large de 1800, vaste de 510 hectares, elle se divise en deux parties : le Grand-Sercq (420 hectares) au Nord, le Petit-Sercq (90 hectares) au Sud, communiquant par l'isthme étroit de la Coupée. C'est un bloc granitique et schisteux de 114 m de haut, dominant de 80 à 100 m à pic; les flots marins qui la rongent; ses hautes falaises, ses courts et profonds ravins, ses cavernes lui donnent grand air, les touristes y affluent. Au Sud est le petit îlot Brechou ou des Marchands (110 m de long, 250 m de large, 45 m de haut) avec sa grotte ou cave des Pirates qui fut une mine de cuivre. Entre Sercq et Brechou, le chenal du Gouliot, large de 73 m, est parcouru par la marée à une vitesse de 10 km à l'heure.
-

Sercq : les Antelets.
Sercq : les Antelets.

Aurigny.
Aurigny (angl. Alderney) mesure 6 km². Distante de 15 km du cap de la Hague, de 96 de la pointe de Porland, elle est flanquée à l'Ouest par le dangereux plateau rocheux des Casquets. Une jetée de 1400 m abrite sur le littoral septentrional le port de Braye fortifié par les Anglais, mais dont le brise-lames résiste mal aux tempêtes. L'île forme un plateau granitique de 90 m de hauteur maxima, incliné vers le Nord, battu des vents; les champs y sont séparés par des tas de pierres, au lieu des haies et des arbres de Guernesey et Jersey. La pêche est la principale ressource.



Pierre Davy, Îles anglo-normandes, 1944 : les îles oubliées, Fernand Nathan (coll. les Romans de la mémoire), 2009.
2092523805


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.