.
-

L'île de Vancouver
L'île de Vancouver est une grande île de la Colombie Britannique (Canada), située sur la côte du Pacifique de l'Amérique du Nord ; séparée de la Colombie Britannique au Nord par le détroit de la Reine-Charlotte (encombré d'îles), à l'Est par le détroit Johnston-George, au Sud par le détroit Juan de Fuca de l'Etat de Washington (Etats-Unis), elle s'étend dans la direction du Nord-Ouest (450 km de long, 60 à 100 de largeur moyenne); 33.100 km². Capitale : Victoria, qui est en même temps la capitale de la province de Colombie Britannique tout entière.

L'île est un chaînon des monts de Vancouver qui commencent au Sud par le mont Olympe et reparaissent au Nord sur le continent dans l'Alaska; la région montagneuse couvre presque entièrement l'île de Vancouver, à l'exception d'une plaine au Sud-Est et de l'extrémité Nord-Ouest : le Victoria Peak a 2281 m de haut. 

Les côtes du côté de la haute mer sont profondément creusées en forme de fjord, surtout à l'Ouest, avec le Nootka Sound et l'Albernikanal; en d'autres parties, les côtes forment des falaises rocheuses contre lesquelles la mer se brise. 

Les lacs sont très nombreux, ainsi que les fleuves, dont aucun n'est navigable. Le climat est rude, humide; l'été est assez chaud à cause des courants chauds venant du Japon; les vents soufflent fréquemment avec violence. D'épaisses forêts de sapins et d'arbres verts couvrent l'île entière et sont habitées par d'innombrables animaux; la mer regorge de poissons, harengs, esturgeons, saumons

L'île de Vancouver est très riche au point de vue minéral ; on trouve de l'or dans les fleuves, principalement le Cowichan et le Sooke; le fer et le cuivre sont aussi très exploitables; on trouve des gisements de charbon très riches sur la côte à Nanaïmo et Wellington. Une partie de la population est constituée d'Indiens Wakash.

L'île a été découverte en 1774 par Juan Francisco de la Budegay Quadra, explorée en 1792 par George Vancouver; elle s'est appelée d'abord île Quadra et Vancouver. Les Etats-Unis y ont renoncé par le traité de 1846. La reine Victoria l'a donnée pour dix ans à la Compagnie d'Hudson (13 janvier 1849) pour aider à sa colonisation par des Anglais; en 1859, l'île de Vancouver est devenue colonie anglaise, et en 1876 elle a été unie à la Colombie Britannique, puis quand celle-ci a été rattachée au Canada, elle a suivi le même destin.
-

Ile de Vancouver.
L'île de Vancouver vue de l'espace. Image : Nasa World Wind.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.