.
-

Houbigant (Charles François), né à Paris en 1686, entra en 1704 dans la congrégation de l'Oratoire, fut professeur dans plusieurs collèges de l'ordre et supérieur de celui de Vendôme. Son érudition embrassait, outre les langues classiques, l'hébreu, le syriaque, et le chaldéen. L'application au travail le rendit aveugle et sourd, et il était tombé en enfance lorsqu'il mourut à Paris en 1783. Ses principaux ouvrages sont un dictionnaire hébreu-français, intitulé Racines hébraïques, 1732, in-81, où il suit le système de Masclef qui supprimé les points-voyelles; Biblia Hebraica cum notis criticis et versione latina, 1752, 2 vol., in-fol., dont la version latine est claire et élégante, mais où il fait l'application du système de Masclef, et corrige arbitrairement le texte hébreu; Psalmorum versio Vulgata et versio nova ad Hebraicani veritatem facta, 1740, in-12, ouvrage auquel il faut faire le même reproche qu'au précédent, et une trad. de l'anglais de la Méthode contre les déistes et les juifs, de Lesley.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.