.
-

Hooft (Pieter Cornelisz),  poète et historien hollandais, né en 1581 à Amsterdam , dont son père était bourgmestre, mort à Rotterdam (ou à La Haye?) en 1647. Après avoir fait de grands voyages pendant sa jeunesse, il vécut paisiblement dans la petite ville de Muiden, dont il était bourgmestre (ou drossart, c. à d. magistrat civil à Muiden), et s'y adonna au culte de la littérature et à l'étude de l'histoire. Il forma son goût par l'étude des auteurs classiques anciens, particulièrement de Tacite, et fut le créateur de la pureté du style, en poésie et en prose, dans la langue hollandaise. Ses travaux historiques témoignent d'une grande érudition et d'un jugement éclairé; ils reçurent le meilleur accueil du monde savant, et Louis XIII envoya à l'auteur des lettres de noblesse et le cordon de Saint-Michel.

Les principaux ouvrages de Pieter Hooft, tous en hollandais, sont : la Vie de Henri IV de France (Amsterdam, 1627, in-8, souvent rééd.); l'Histoire des Médicis (id., 1649, in-8) et l'Histoire des Pays-Bas depuis l'abdication de Charles-Quint jusqu'à la mort du prince d'Orange (id., 1642, 2 vol. in-8; Groningue, 1843-1646, 5 vol. in-8). 
D'autre part, Hooft fut un excellent poète tragique et il passe pour avoir été le créateur de la poésie érotique en Hollande. Ses oeuvres poétiques les plus célèbres sont Achille et Polyxène (Amsterdam, 1614); Thérèse et Ariane (id., 1614); le Jugement de Pâris (id., 1617). Ses poèmes érotiques, épithalames, sonnets, etc., ont été réunis sous le titre de Poèmes (Amsterdam, 1636, 2 vol. in-8) et souvent réimprimés jusqu'à nos jours (id., 1875). Ses Lettres sont considérées comme des modèles.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008 - 2009. - Reproduction interdite.