.
-

Hermotime, philosophe grec, que l'on considère habituellement, sur la foi d'un passage d'Aristote (Mét., I, 3, 984, B. 18), comme le maître d'Anaxagore de Clazomène.  Les Anciens en racontent mille choses merveilleuses : il pouvait, assurait-on, prédire l'avenir et voir ce qui se passait dans les lieux éloignés; on racontait aussi de lui qu'il avait la singulière propriété de pouvoir, quand il le voulait, quitter son corps, et, une fois qu'il y était revenu, il faisait des récits merveilleux des choses que son âme avait vues dans ses lointains voyages.

On ajoute (ce récit se trouve dans Pline et dans Plutarque) qu'un jour ses ennemis avaient profité de cette circonstance pour faire brûler son corps, comme s'il était mort. D'après Tertullien, les Clazoméniens lui auraient même, après sa mort, consacré un sanctuaire. Enfin Diogène Laërce raconte que l'âme de Pythagore, après avoir habité le corps d'Euphorbe, était venue se loger dans celui d'Hermotime. Tous ces récits proviennent d'une même source. 

Le grand historien de la philosophie des Grecs, Eduard Zeller, considère Hermotime comme un personnage légendaire, inventé par l'imagination des Grecs. On aura voulu trouver des origines à la philosophie d'Anaxagore : et cette légende d'Hermotime représente déjà la séparation entre l'esprit et le corps, que le Clazoménien devait enseigner. Tous les textes relatifs à Hermotime ont été réunis par Carus (Uber die Sagen von Hermotimus, IV, 330). (V. Br.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.