.
-

Hermias. - Philosophe grec, de l'école d'Alexandrie, disciple de Proclus. Il a écrit un commentaire du Phèdre de Platon, une étude préliminaire sur l'Introduction de Porphyre, et peut-être un commentaire des Analytiques d'Aristote. On nous dit du moins qu'il considérait comme parfaits les syllogismes de la deuxième et de la troisième figures. Hermias était célèbre de son temps, beaucoup plus pour la puissance de sa méthode que pour la force de son esprit. (V. Br.).
Hermias. - Philosophe phénicien, de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie et d'Athènes. Il fut un des philosophes qui, avec Damascius, Simplicius et Priscien, se rendirent en Perse, lorsque l'école d'Athènes fut fermée, par ordre de Justinien. (V. Br.).
Hermias. - Philosophe phénicien, de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie et d'Athènes. Il fut un des philosophes qui, avec Damascius, Simplicius et Priscien, se rendirent en Perse, lorsque l'école d'Athènes fut fermée, par ordre de Justinien. (V. Br.).
Hermias. - Philosophe et apologiste chrétien du IVe ou Ve siècle. Il existe sous le nom de cet auteur, sur la personne duquel on ne sait rien, un petit écrit en dix chapitres, intitulé les Philosophes du dehors raillés. L'écrivain veut montrer, au point de vue chrétien les contradictions des philosophes quand ils parlent de l'âme, du monde et du principe premier; mais il est lui-même passablement superficiel. (F.-H. K.).
Hermias d'Atarnée. - Philosophe grec, qui fut probablement disciple de Platon, et qui n'est célèbre que par son amitié avec Aristote. Devenu tyran d'Atarnée, il appela auprès de lui Aristote, qui, après la mort de Platon, se rendit à son invitation, avec Xénocrate. Après sa mort, Aristote épousa Pythias, nièce ou soeur de son ami.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.