.
-

Héloïse, nièce de Fulbert, chanoine de Paris, naquit vraisemblablement en 1101; elle savait à l'âge de 18 ans le latin, le grec et l'hébreu, et connaissait l'Ecriture sainte et la philosophie. Elle entretin une relation intime avec Abélard, à qui son oncle avait confié le soin de perfectionner ses études. Elle donna le jour à un fils qui fut appelé Astrolabius. Le mariage clandestin qui l'unissait à Abélard ayant été divulgué par Fulbert, elle le nia et fut conduite par Abélard au couvent d'Argenteuil, où elle avait été élevée. Elle y prit le voile et devint en 1130 la première abbesse de l'abbaye du Paraclet, où elle mourut en 1164. Les Lettres d'Abélard et d'Héloïse, mélange bizarre de tendresse passionnée et de sentiments vertueux, ont été publiées en latin avec une traduction française par dom Gervaise, et avec la biographie de l'un et de l'autre.
-
Héloïse.
Héloïse. Médaillon de la maison d'Héloïse et d'Abélard, 
Quai des Fleurs, à Paris. (© Photo : Serge Jodra, 2009).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.