.
-

Heeren (A.-H.-Ludwig). - Historien né en 1760, dans un village près de Brême, en Allemagne, où son père était pasteur protestant, fut à Goettingen l'élève de Heyne, dont il devint ensuite le gendre. Il fit de 1785 à 1787 un voyage en Italie, en France et en Hollande. A son retour, il fut nommé professeur extraordinaire et, en 1794, professeur ordinaire de philosophie à Goettingen. Il devint en 1709 professeur d'histoire, et mourut en 1842. 

Ses principaux ouvrages sont : Idées sur la politique, les relations et le commerce des principaux peuples de l'Antiquité, 5 vol., éd. de 1824-1826, production qui le plaça au premier rang des historiens allemands; Histoire de l'étude de la littérature classique depuis la renaissance des lettres, 2 vol.; Histoire des Etats de l'Antiquité, 1799, 1 vol. in-8°; Histoire du système politique des Etats de l'Europe et de leurs colonies, 1809, 2 vol, in-8°, et Recherches sur les croisades, livre couronné par l'Institut de France et traduit en français par Ch. Villers, sous le titre d'Essai sur l'influence des croisades, 1308. Ses Oeuvres historiques (Historischen Werke) ont été réunies en 15 vol., Goettingen,1821-1826.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.