.
-

Haüy (l'abbé), minéralogiste, né en 1743 au bourg de St-Just (Oise), mort en 1822, était fils d'un tisserand, et fut élevé comme boursier au collège de Navarre. D'abord régent de 5e dans ce collège, il cultiva les sciences naturelles par pur délassement. Ayant un jour laissé tomber à terre un groupe de spath calcaire cristallisé, il remarqua avec étonnement que les morceaux conservaient une forme régulière et constante; conduit par cet heureux hasard qu'il sut féconder, il créa une science nouvelle, la cristallographie; ses premiers mémoires sur cette découverte datent de 1781. Admis en 1783 à l'Académie des sciences il fut bientôt après nommé professeur adjoint de botanique au Jardin des Plantes, puis conservateur du cabinet des mines (1794), professeur de minéralogie au Muséum d'histoire naturelle et à la Faculté des sciences de Paris. Ses principaux ouvrages sont : Traité de minéralogie, en 4 vol. in-8, Paris, 1801 et 1823; Caractères physiques des pierres précieuses, 1817; Traité de Cristallographie, 2 vol. in-8, 1822. On a aussi de lui un excellent Traité élémentaire de physique, 1803.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.