.
-

Harte (Francis Bret), poète et nouvelliste américain né à Albany (Etats-Unis) le 25 août 1837, mort en Angleterre le 6 mai 1902. Fils d'un professeur, il perdit fort jeune son père, et partit pour la Californie où il entra à dix-sept ans comme sous-maître dans une école. 

Tour à tour mineur, compositeur d'imprimerie, rédacteur en chef de Golden Era à San Francisco, secrétaire dans une administration, il dirigea le Californian et, en 1868, entreprit la publication de l'Overland Monthly, revue littéraire où parurent ses poèmes et ses intéressantes nouvelles et études de moeurs sur la vie californienne : Luck of Roaring Camp and other Tales (1868); The Outcasts of Poker Flat (1869); Miggles; Tennessee's Partner (1870); East and West Poems (1871).

Bret Harte quitta la direction de la revue et une chaire à l'Ecole supérieure pour se rendre à New York où il publia : Episode o! Fiddletown (1872); The Rose of Toulumne (1873); Idyls of the foot hills (1874); Gabriel Convoy (1876); Drift from two Shores (1877). En 1878, il fut nommé consul en Angleterre où ses oeuvres complètes ont été publiées en 1881 (5 vol.).

Il faut ajouter aux ouvrages cités : An Heiress of Red Dog; Thankful Blossom; The Iliad of Sandy Bar, et depuis l'édition de Londres : In the Carquinez Woods (1883) On the Frontier (1884); By Shore and Sedge (1885); Snow-Bound at Eagles (1886); History of a Mine (1887), etc. 

Harte est un des littérateurs américains qui fut les plus estimés à son époque; son humour et l'originalité de ses récits californiens lui ont valu en Amérique une très grande réputation qui s'est un peu répandue en Europe. (Hector France).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.