.
-

Harrison ou Harrisson (John), mécanicien, né à Foulby en 1693, mort en 1776, avait d'abord embrassé l'état de charpentier que son père exerçait dans le comté d'York. Une intelligence très grande, une application soutenue le conduisirent bientôt à des travaux plus dignes de lui, et il devint l'un des plus célèbres horlogers de l'Europe. Les progrès surprenants qu'il a fait faire à l'horlogerie ont grandement influé sur ceux que la science nautique a faits après lui. On doit à cet habile artiste le compensateur, ou pendule composé de divers métaux tellement combinés, que les variations de la température perdent presque entièrement leur influence sur ses mouvements, et plusieurs horloges marines qui lui valurent des récompenses nationales. 

Ce pendule compensateur est considéré comme l'invention la plus remarquable de toutes celles que l'on fit au XVIIIe siècle. En 1761, Harrison fit paraître son célèbre garde-temps (time-keeper), à l'aide duquel on déterminait exactement les longitudes en mer. Le parlement, par un acte du 22 mars 1765, décerna à l'auteur le prix de 20 000 liv. sterl., fondé par la reine Anne en faveur de celui qui aurait résolu le problème de la détermination des longitudes. 

Enfin ce célèbre mécanicien publia : Récit sur les procédés faits à dessein de découvrir les longitudes en mer, relatif à son garde-temps, Londres, 1763. - Les Principes de la montre de Harrison, avec les planches, etc., furent publ. en angl. par ordre du bureau des longitudes, Londres, 1767; trad. en français par le P. Pézénas, Avignon (Paris), 1767, in-4.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.