.
-

Gustave IV. - Roi de Suède, né en 1779, fut proclamé roi après la mort de son père Gustave III (1792), sous la tutelle de son oncle, le duc de Sudermanie. Il se vit dépouillé de la Finlande par la Russie, de Straslund et de Rügen par la France, avec laquelle il s'était imprudemment mis en hostilité. Il s'aliéna la noblesse en cassant le régiment des gardes, corps d'élite composé de nobles; il mécontenta également le peuple par des demandes d'hommes et d'argent, et il se forma une conspiration dans le but de le déposer  : en 1809 il se vit contraint d'abdiquer; la diète l'exila à perpétuité et proclama roi le duc de Sudermanie, son oncle, sous le nom de Charles XIII. Par la suite, Gustave vécut à l'étranger sous les noms de comte de Holstein-Gottorp et de colonel Gustavson, résidant alternativement en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suisse. Il mourut à Saint-Gall en 1837.  Il a laissé un fils, né en 1799, qui prit le titre de prince de Vasa : ce prince fut au service de l'Autriche et eut rang de feld-maréchal. Il n'a pas eu d'enfant mâle.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.