.
-

Guillaume III, né en 1650, à La Haye, était fils de Guillaume Il de Nassau, prince d'Orange, et de Henriette Marie Stuart, fille de Charles I, roi d'Angleterre. Il fut élu stathouder de Hollande en 1672, sous le nom de prince d'orange, et commanda les troupes de la république, alors en guerre avec Louis XIV. Quoique souvent vaincu dans cette guerre, notamment à Senef (1674), il fit partout face à l'ennemi, donna les preuves les plus éclatantes de courage, de prudence et d'habileté, et conclut avec la France, à Nimègue, une paix honorable, qui assurait l'indépendance des Provinces Unies (1678). 

Guillaume d'Orange avait épousé Marie, fille de Jacques II, roi d'Angleterre : Jacques, par sa prédilection marquée pour la religion catholique, irritait de jour en jour les Anglais : son gendre, profitant de cet état des esprits, se fit un parti puissant en Angleterre, débarqua en 1688 avec une flotte sur les côtes, et se vit aussitôt entouré de nombreux partisans, à la tête desquels était le célèbre Marlborough. Il obligea le faible Jacques II à se retirer en France, et se fit proclamer roi à sa place, sous le nom de Guillaume III (1689), tout en conservant son titre de stathouder en Hollande. Jacques, soutenu par Louis XIV, ayant tenté de recouvrer son trône, il le vainquit à la Boyne en Irlande (1690). Deux ans après, sa flotte battit les Français à La Hogue (1692), et bien que défait à Steinkerque et à Nerwinde (1692 et 1693), il força le roi de France à le reconnaître roi d'Angleterre par la paix de Ryswick (1697). 

Après avoir eu de grandes difficultés à vaincre dans l'intérieur de ses nouveaux États, Guillaume III se rendit enfin maître de tous les esprits, et put consacrer la liberté politique et religieuse. Il mourut en 1702, d'une chute de cheval laissant l'Angleterre paisible et puissante. Anne, sa belle-soeur, lui succéda. 

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.