.
-

Gruterus

Gruterus (Janus) ou Gruytere (Jan van). - Philologue belge, né à Anvers en 1560, mort à Berhelden, près de Heidelberg, en 1627. Il fut appelé à occuper une chaire d'histoire de l'université de Wittenberg et donna sa démission en 1592, après avoir refusé de signer la Formula concordiae, profession de foi religieuse exigée de tous les fonctionnaires par Frédéric-Guillaume, régent de la Saxe-Electorale. 

Cédant aux instances de l'électeur palatin, Gruterus devint professeur et bibliothécaire à Heidelberg et déclina les offres brillantes qui lui furent faites pour l'attirer a Leyde, à Groningue et à Padoue. En 1622, il eut la douleur de voir sa bibliothèque particulière livrée aux flammes par les troupes de Tilly et la riche bibliothèque palatine confisquée au profit du pape
-

Gruterus.
Janus Gruterus (1560-1627).

Gruterus avait publié d'excellentes éditions critiques d'auteurs anciens, notamment de Sénèque, Plaute, Florus, Martial, Velleius Paterculus, Tacite, Tite Live, Pline et Cicéron. Il est aussi l'auteur d'un grand nombre de recueils comme : Lampas sine Fax artium liberalium (Francfort, 1604-1612, 6 vol. in-12), réimpression de dissertations critiques dues à des humanistes; Inscriptiones antiquae totius orbis Romani in absolutissimum corpus redatae (Francfort, 1603, in-fol.); c'est la collection complète des inscriptions de l'Empire, classées dans un ordre méthodique. Au point de vue de l'exactitude, le travail de Gruterus est bien supérieur à ceux de Gudius et de Muratori; Chronicon chronicorum ecclesiastico-politicum ex hujus superiorisque oetatis scriptoribus concinnatum (Francfort, 1614, 2 vol. in 12); on y trouve la Notitia episcopatuum de Mirœus, la nomenclature des papes, des évêques d'Allemagne, des docteurs de l'Eglise, des confesseurs et des martyrs, l'exposé des principales hérésies, etc. (E.-H.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.