.
-

L'île de Groix
L'île de Groix est une île française située dans l'Océan Atlantique, en face de la rade de Lorient, à 7 km au Sud-Ouest du chenal de Port-Louis, et séparée de la terre ferme par la Basse des Bretons ou Coureau de Groix, détroit de 6 km de largeur. Commune du canton de Port-Louis, département du Morbihan; 7,5 km de long sur 2 km en largeur et près de 20 km de pourtour; 1476 hectares. 

Falaises schisteuses, où la mer a creusé des cavernes : Trou de l'Enfer, Trou du Tonnerre, la Chaussée, grotte aux Moutons, grotte à Madame Barisy. Ses collines ne dépassent pas 50 m. Sur la côte Sud se trouvent une petite anse, au fond de laquelle est le Port-Maria, et un estuaire dit Port-Saint-Nicolas. Deux phares, l'un à la pointe Nord-Ouest, l'autre établi sur le fort de la Croix, à l'Est. Dans le voisinage de ces phares sont des sémaphores. Les ports principaux se trouvent sur la côte Nord, dans une petite crique : celui de Port-Lay et celui de Port-Tudy. La localité principale est dite le bourg ou Groix ou Saint-Tudy. 

Histoire de l'île de Groix. - L'île n'a pas de nom romain; ce n'est qu'au commencement du XVIe siècle qu'on trouve le nom de Groix sur un portulan. Elle renferme un grand nombre de mégalithes, menhirs, dolmens, tumulus et une enceinte dite improprement camp romain. L'île de Groix subit deux fois au cours du XVIIe siècle des incursions ennemies, en 1663 et 1696. En 1703, une flotte anglaise la menaçait, mais se retira grâce à un stratagème du recteur ou curé. En 1795 (28 juin), dans ces mêmes parages, Linois combattit contre une flotte anglaise, mais son vaisseau, le Formidable, fut incendié. En 1800 (23 mars), combat de la Sirène, capitaine Duperré; contre une division anglaise. 
Des landes couvrent l'île en partie; les terres fertiles existent au Nord et à l'Est: on y cultive particulièrement le blé (dit ici froment d'Espagne) et des lentilles. On y arme pour la petite pêche (sardines, poissons divers, crustacés). C'est dans le coureau de Groix qu'a lieu la pêche de la sardine et que se fait la bénédiction du coureau le jour de la Saint-Jean, cérémonie religieuse naguère imposante. (Ch. Delavaud).


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.