.
-

Le pape Grégoire XV

Grégoire XV (Alessandro Ludovisio), 241e' pape, élu le 9 février 1621, mort le 8 juillet 1623, né à Bologne en 1554. Il était archevêque de ce siège et cardinal, lorsqu'il fut élu. Il donna des secours considérables aux Polonais contre les Turcs et surtout à Ferdinand d'Autriche, empereur d'Allemagne, et à Maximilien de Bavière, chef de la ligue catholique contre les protestants; après la défaite de l'électeur palatin, Frédéric, il reçut de Maximilien et fit transporter à Rome la riche bibliothèque de Heidelberg. Choisi par la France et par l'Espagne, comme arbitre dans l'affaire de la Valteline, que les Espagnols avaient prise aux Grisons, il garda en dépôt jusqu'à sa mort les passages et les forts de cette vallée. 

Actes d'ordre essentiellement religieux ;confirmation de la congrégation des bénédictins de Saint-Maur (1621); règlements sur les scrutins des cardinaux en conclave (25 novembre 1621 et 12 mars 1622); bulle défendant à tous les ecclésiastiques et religieux, exempts et non exempts, de prêcher et de confesser, sans la permission et l'approbation de l'Ordinaire (25 février 1622); institution de la Sacrée Congrégation de la Propagande et de la Sacrée Congrégation de l'Immunité ecclésiastique (22 juin 1622); érection de l'évêché de Paris en métropole (20 octobre 1622) ; canonisation de sainte Thérèse, de saint Ignace de Loyola, de saint François Xavier, de saint Philippe de Néri, de saint Isidore Laboureur; collection et publication des décisions de la Rote. 

 Le duc de Lesdiguières lui avait dit : 

" Je me ferai catholique quand vous serez pape. " 
Il tint parole. (E.-H. Vollet).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.