.
-

Gower (J.). - Vieux poète anglais, contemporain de Chaucer, né vers 1320, mort en 1408, exerça la profession de jurisconsulte, et fut attaché à la cour de Richard II et de Henri IV. Il avait composé un grand poème en 25 livres et en trois parties sous le titre de Speculum meditantis , Vox clamantis, Confessio amantis. La première partie, en 10 livres et en vers français, fait l'éloge du bonheur conjugal, et donne le moyen de recouvrer la grâce perdue. La dexième, en 7 livres et en vers élégiaques latins, n'est guère qu'une chronique métrique de l'insurrection des communes sous Richard II (ces deux premières parties n'ont pas été imprimées). La troisième est un poème anglais en en 8 livres, écrit par l'ordre de Richard II, mêlé de couplets ou strophes en vers latins : ce poème, qui est en grande partie imité de Jean de Meung, roule sur la métaphysique de l'amour; il obtint un grand succès (imprimé à Londres en 1483, 1532 et 1857 ). Gower a pu, par son style travaillé, rendre de grands services à la langue anglaise; mais il n'a ni l'esprit ni l'élégance de Chaucer. Sa versification est harmonieuse, mais sa poésie a un caractère sentencieux qui lui donne quelque chose de pédantesque.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.