.
-

Gouffé (Armand), le Panard du XIXe siècle, né à Paris en 1775 mort en 1845 occupait au ministère des finances un emploi de chef de bureau, Il se retira à Beaune, en 1827, au sein de sa famille. Ami de la gaieté et de la bonne chère, il fut un des fondateurs du Caveau moderne. Il a donné à divers théâtres, le plus souvent avec des collaborateurs, un grand nombre de vaudevilles et de petites pièces (Cange ou le Commissionnaire, Bientôt, les deux Jocrisses, Nicodème à Paris, le Chaudronnier de Saint-Flour, le Duel et le Déjeuner, le Directeur dans l'embarras, etc.). Il réussit surtout dans la chanson; plusieurs de celles qu'il composa sont devenues populaires tout le monde a chanté sous l'Empire Plus on est de fous, plus on rit. Gouffé se place dans ce genre entre Désaugiers et Béranger : on a dit que Désaugiers faisait des ponts-neufs, Béranger des odes et Gouffé des chansons. Il en publia plusieurs recueils sous les titres de Ballon d'essai (1802), Ballon perdu (1804), Encore un ballon (1807) le Dernier ballon (1812).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.