.
-

Goudimel

Claude Goudimel est un compositeur français, né à Besançon vers 1505 ou 1510, mort à Lyon le 28 août 1572, lors du massacre de la Saint-Barthélémy. Les circonstances de sa vie sont mal connues. Jean Petit, dit Coclicus, dit être entré en 1534 dans la chapelle pontificale, et y avoir brillé à côté de Goudimel et de Costanzo Festa; on n'a retrouvé dans les registres de cette chapelle ni le nom de Petit, ni celui de Goudimel. D'après un passage de la Lettera scritta dal sig. Antimo Liberati in riposta ad una del sig. Ovidio Persapegi (Rome, 1685), un musicien flamand nommé Gaudio Mell, fonda à Rome une école de musique où étudia Palestrina. 

Ce texte relativement moderne est la base sur laquelle se sont appuyés les historiens pour affirmer que Goudimel fut à Rome, vers 1540, le maître de Palestrina, et de quelques autres artistes, qu'on lui donne pour élèves, sans toujours réfléchir aux impossibilités de dates. Par une sorte de réaction contre ces assertions non prouvées, des doutes ont été émis sur le séjour même de Goudimel à Rome, et sur la probabilité des leçons données par lui à Palestrina.

Les premiers ouvrages de Goudimel furent des chansons françaises, insérées dans des recueils publiés à Paris par Duchemin en 1549. On rencontre ensuite de lui deux motets dans le Liber quartus eccles. cantionum, imprimé à Anvers par Susato en 1553; la même année, il s'associa à Nicolas Duchemin pour la publication du recueil Canticum beatae Mariae virginis, auquel il fournit un Magnificat du premier ton et un du huitième. En 1554, Goudimel fut l'éditeur du recueil Missae duodecim, cum quatuor vocibus, imprimé par Duchemin, et dans lequel il plaça de sa composition une messe et quatre moduli. En 1555 parurent ses Chansons spirituelles à quatre parties, et ses Odes d'Horace, dernier fruit de son association avec Duchemin. En 1557 et 1558, il publia un nouveau Magnificat et quatre messes dans des recueils imprimés par Le Roy et Ballard.

En même temps qu'il écrivait des oeuvres de musique religieuse catholique, Goudimel travaillait à la composition des psaumes traduits en français. On ne peut pas fixer l'époque à laquelle il embrassa la Réforme, et l'on a même mis en doute qu'il l'ait embrassée réellement, les psaumes étant alors chantés et composés par les membres des deux religions. Au moins est-il certain que Goudimel entretenait avec les huguenots des relations suivies; en 1565, notamment, il fut parrain d'un enfant à l'Eglise réformée de Metz

II publia ses premiers psaumes en 1554, par conséquent avant ses messes : Premier livre, contenant huict pseaulmes de David, traduictz par  CIément Marot, et mis en musique au long, en forme de motets, par Claude Goudimel, plus les commandements de Dieu, à quatre parties (Paris, 1551; Bibl. nat., superius et ténor). Le Tiers livre parut chez Le Roy et Ballard en 1557 (Bibl. nat., exemplaire complet) : le huitième et dernier livre, en 1566. Six morceaux de Goudimel sont contenus dans le Second Livre de pseaulmes et sentences, mis en musique en forme de motetz par divers excellens musiciens (Lyon, 1555; Bibl. du Liceo musicale de Bologne). 

La plus ancienne édition du psautier de Goudimel connue aujourd'hui est de 1564 : Les CL pseaumes de David nouvellement unis en musique à quatre parties (Paris, 1564, in-8). Une autre édition en fut publiée en 1565 « par les héritiers de François Jaqui ». Les messes de Goudimel, ses motets et ses grands psaumes en forme de motets placent leur auteur au nombre des plus grands maîtres de son pays et de son temps. Son psautier à quatre voix, destiné par lui « à l'usage domestique », est une harmonisation des mélodies de Guillaume Franc, conservées au ténor. 

Goudimel se trouvait à Lyon, et relevait de maladie, lorsqu'eut lieu en cette ville le massacre de la Saint-Barthélemy, dans la nuit du 27 au 28 août 1572. II fut jeté dans le Rhône « par les ennemis de la gloire de Dieu et quelques méchans envieux de l'honneur que ce personnage avoit acquis ». (Michel Brenet).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007 - 2013. - Reproduction interdite.