.
-

Gomberville (Marin Leroy de). - Membre de l'Académie Française à sa création, né à Paris en 1600, mort en 1674, fit paraître dès 14 ans un Éloge de la Vieillesse, en 110 quatrains. Il s'essaya à écrire l'histoire, mais son penchant le ramenait à la poésie et au roman. On a de lui, outre la recueil de ses Poésies : Discours des vertus et des vices de l'histoire, avec un traité de L'origine des Français, 1620; Doctrine des moeurs, tirée de la philosophie des Stoïques, 1646; et plusieurs romans qui eurent la vogue en son temps : la Caritie, 1622; Polexandre, 1657 (dont la Jeune Alcidiane d'Angélique Gomez est une suite) : la Cythérée, 1642, qui eut 9 éditions.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.