.
-

Lady Godiva

Lady Godiva. - Héroïne d'une célèbre légende anglaise. Lady Godiva, morte vers 1080, était la soeur de Thorold de Bucknall, sheriff de Lincolnshire. Elle épousa, avant 1040, Leofric, comte de Chester. On la disait belle et pieuse; plusieurs chartes nous ont laissé la preuve de sa générosité à l'égard des monastères d'Ely, de Coventry, de Spalding, qu'elle fonda ou enrichit. 

Roger de Wendower (mort en 1237) est le premier qui ait raconté, d'après un anonyme du XIIe siècle, l'histoire de la chevauchée de Godiva. La ville de Coventry étant accablée d'impôts, Leofric ne consentit à l'en décharger que si sa femme, la comtesse Godiva, traversait la ville toute nue sur un cheval. Celle-ci consentit, et, escortée par deux hommes d'armes, parcourut les rues de Coventry vêtue seulement de sa longue chevelure, apparentibus cruribus tantum candidissimis
-

Lady Godiva.
Lady Godiva, par John Collier (1898).

La chronique de John Brompton (XIVe siècle) ajoute que personne ne la vit, circonstance que l'imagination populaire s'évertua depuis à expliquer. Une ballade du XVIIe siècle veut que Godiva ait ordonné que tous les habitants de Coventry s'enfermassent chez eux durant sa chevauchée, toutes fenêtres closes; une seule personne aurait désobéi et, l'indiscret est populaire à Coventry depuis le XVIIIe siècle sous le nom du «-peeping Tom-». 

Tous les enjolivements récents de la légende sont naturellement de nulle valeur et, il est impossible de savoir si l'histoire de Godiva, telle qu'elle est racontée par Roger de Wendower, repose sur un fait réel. La légende de Godiva a souvent inspiré les peintres. Depuis 1678 a lieu, en été à Coventry, tous les trois ans, une « Godiva procession ». (Ch.-V. L.).
-

Lady Godiva.
Lady Godiva, par Edmund Blair Leighton (1892).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.