.
-

Goclenius

Rudolph Goclenius est un philosophe allemand, né à Corbach (comté de Waldeck), le 1er mars 1547, mort à Marbourg le 8 juin 1628. Il professa quelque temps la philosophie dans cette dernière ville. Il voulait concilier les doctrines d'Aristote avec celles, de Ramus

Son principal ouvrage est intitulé Isagoge ou Introduction à la philosophie (Francfort, 1598, in-8). On a encore de lui un Lexicon philosophicum (Marbourg, 1613, in-4), qui le fit accuser de plagiat parce que, sous le titre de Étymologiae Germanorum nominum, il aurait inséré dans son Dictionnaire un opuscule de Luther, connu sous le nom de De Nominibus propriis Germanorum

Ses autres ouvrages sont : De Hominis perfectione (Marbourg, 1590-1597, in-8); Idea philosophiae platonicae (Marbourg, 1612, in-8); Problemata logica et philosophica (Marbourg, 1614, in-8). (G. Fonsegrive).
-

Goclenius.
Goclenius (1547-1628).
Rudolph Goclenius, fils du précédent, est un médecin, né à Wittemberg en 1572, mort en 1621. Il professait la physique et les mathématiques à Marbourg. Crédule et enthousiaste, il adopta et propagea les idées de Paracelse; il est un des plus anciens partisans de la médecine magnétique, qu'a par la suite pratiquée Mesmer. On a de lui, entre autres ouvrages singuliers : Tractatus de magnetica curatione vulnerum, Marbourg, 1608; Synarthrosis magnetica, 1617; Mirabilium naturae Liber, 1625, etc. Il a aussi écrit sur l'uronoscopie, la chiroscopie, etc., 1603.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.