.
-

Gerhardt (Charles). - Chimiste né en 1816 à Strasbourg, mort dans la même ville en 1856, était fils d'un fabricant de produits chimiques. Il alla compléter ses études scientifiques en Allemagne sous le chimiste Liebig, fut nommé en 1844 professeur de chimie à la Faculté de Montpellier et en 1855 professeur à la Faculté et à l'École de pharmacie de Strasbourg. Il venait d'être élu correspondant de l'Académie des sciences lorsqu'il fut enlevé par une mort prématurée. 

Ch. Gerhardt avait conçu, avec Laurent, son ami, la projet de réformer la chimie organique : considérant certaines substances organiques comme des composés équivalents entre eux, il ne donna pas aux formules qui les représentent une valeur absolue, mais il les classa d'après les analogies de leurs métamorphoses; il choisit à cet effet un certain nombre de composés dont il fit des types auxquels il en rapportait une foule d'autres, distribués en séries. 

Outre de savantes recherches sur les huiles essentielles, les acides anhydres et les amides, on lui doit la traduction de plusieurs ouvrages de Liebig, un Précis de chimie organique (1844) et un grand Traité de chimie organique (1860-1856,4 vol. in-8) , qui fait suite au Traité de chimie de Bérzélius. G. Chancel a donné une Notice sur sa Vie et ses travaux (1857).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.