.
-

Gaubil (Antoine), savant missionnaire jésuite, né à Gaillac en 1689, mort en 1759, fut envoyé à la Chine en 1723 y apprit parfaitement les langues chinoise et mandchoue, devint interprète de la cour impériale, exerça cette charge pendant 30 ans, et mérita l'entière confiance de l'empereur. Il mourut à Pékin en 1759. C'est peut-être celui de tous les Européens qui a le mieux connu la littérature chinoise.


Ses ouvrages - Traité historique et critique de l'astronomie chinoise; Histoire de Gentchiscan (Gengis-Khan) et de toute la dynastie des Mongoux 1739; Traité de la chronologie chinoise ; une trad. française du Chou-King, livre qui renferme les traditions historiques de la Chine, 1771; Description de Péking, 1785 (posthume); des notices et des lettres, dans le recueil des Lettres édifiantes (t. XVI à XXXI).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.