.
-

Garlande. - Famille puissante au XIIe siècle, ainsi nommée d'un château de la Brie, qu'elle possédait, jouit de la faveur de Louis VI, qui donna successivement la dignité de sénéchal à trois de ses membres Ansel, sénéchal en 1108, tué en 1117 en combattant Hugues, sire du Puiset, révolté contre le roi; Guillaume son frère, et Étienne, qui, bien que prêtre et archidiacre, ne craignit pas d'accepter des fonctions qui l'exposaient à répandre le sang.
Garlande (Jean de). - Poète et grammairien, que les uns placent à la fin du XIe siècle, et les autres, avec plus de fondement, au XIIIe siècle, était né en Angleterre et vint se fixer en France, où il enseigna avec distinction. On a de lui : De mysteriis Ecclesiae; De Contemptu mundi, poème attribué par erreur à Saint Bernard; Floretus, espèce de centon que Gerson commenta; Facetus, poème sur les devoirs de l'homme, et un livre intitulé Libelius de verborum compositis, sorte de dictionnaire qui renferme des notions intéressantes sur des sujets divers (imprimé à Rouen en 1508, réimprimé à Paris en 1857, par Géraud).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.