.
-

Garcia II, roi de Galice

Garcia Il est un roi de Galice, troisième fils de Ferdinand Ier le Grand, roi de Castille et Léon, et de la reine doña Sancha, mort en 1081. Au partage que Ferdinand mourant fit de ses Etats, il obtint le petit royaume de Galice avec un morceau du Portugal (1065). Son aîné, Sancho II, dit le Vaillant, roi de Castille, après avoir chassé de Léon son second frère Alonso, envahit la Galice. 

Or, don Garcia était détesté par le peuple qu'il accablait d'impôts, en guerre avec la noblesse dont il violait les privilèges. Un fidalgo (hidalgo), Rodrigo Frojaz, venait de massacrer le favori du roi en sa présence. Garcia, abandonné de tous, s'enfuit chez les Maures et implora vainement leur secours. Il réussit cependant à réunir une armée d'aventuriers chrétiens et musulmans et reprit avec eux quelques villes au Portugal

Sancho le Vaillant accourut, accompagné par le fameux Cid Ruy Diaz, et l'on en vint aux mains près de Santarem. Au commencement du combat, les Castillans lâchèrent pied, leur roi fut pris. Le Cid parut, ressaisit l'avantage délivra don Sancho. On conduisit Garcia prisonnier au château de Luna (1071). Il n'en devait jamais sortir.

L'année suivante, Sancho Il mourait assassiné devant Zamora. Alonso VI, qui lui succéda, n'entendait pas restituer la Galice usurpée. Garcia resta donc enfermé. Comme le roi dépossédé allait mourir, son frère eut un moment de pitié; il voulut lui faire enlever, à l'heure dernière, les fers énormes qu'il portait depuis tant d'années. « Enchaîné j'ai vécu, enchaîné je mourrai », répondit le captif. En effet, on l'ensevelit avec ses chaînes, dans l'église de Saint-Isidore, à Léon. 

Les infortunes de Garcia ont fourni à la vieille poésie castillane le sujet d'un admirable romance, fort populaire au Moyen âge. Il en existe une autre, sur la bataille de Santarem, beaucoup plus moderne, oeuvre de Sepulveda. (Lucien Dollfus).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.