.
-

Les Frères Cottereau, plus connus sous le nom des Frères Chouan, promoteurs, dans le bas Maine, de l'insurrection à laquelle ils ont laissé le nom de chouannerie. Ils étaient quatre frères : Jean, Pierre, François et René. Jean, l'aîné et le plus célèbre, naquit en 1757 à Saint-Berthevin, près Laval. Devenu grand, il se fit faux-saunier, tua un «-gabelou-» et fut plusieurs fois emprisonné. En 1792, il forma, avec ses frères et quelques réfractaires ou contrebandiers, une bande avec laquelle il entreprit une guerre de partisans contre les bleus. Le bois de Misdon, près de Laval, leur servait de retraite. 

Les Chouans accompagnèrent la grande armée vendéenne dans sa marche sur Granville, et, après le désastre de Savenay, continuèrent les hostilités dans la Mayenne. En 1794, Jean Chouan fut surpris à la ferme de la Baconnière par les forgerons de Port-Brillet, ardents républicains. Blessé d'un coup de feu au ventre, il se traîna jusqu'au bois de Misdon, et y expira la nuit suivante. Son frère François y succomba également à ses blessures. Pierre fut guillotiné à Laval. Seul, René survécut. A la paix, il alla cultiver la closerie des Poiriers, à Saint-Ouen-des-Toits, et reçut plus tard une petite pension de la Restauration.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.