.
-

Francia

Le Francia (Francesco Raibolini, dit). - Peintre italien, né à Bologne en 1460, mort en 1533, exerça d'abord la profession d'orfèvre. Le style de cet artiste tient à la fois de celui du Pérugin et de celui de Giovanni Bellini, avec lesquels Raphaël le compare. 
-

Madone aux saints, par Francesco Francia (Bologne).

On regarde comme ses chefs-d'ouvre un Saint Sébastien, remarquable par l'exactitude des proportions et la beauté des formes (à Bologne), et un tableau représentant Joseph d'Arimathie, Saint Jean et les trois Maries pleurant Jésus descendu de la croix (au Louvre).

Son fils, Jacopo Francia, imita si bien sa manière qu'il est difficile de distinguer l'un de l'autre.

Francia (le Dr Gaspard Rodriguez de), dictateur du Paraguay, né à l'Assomption en 1758, d'un père français et d'une créole, mort en 1840, étudia d'abord la théologie, exerça ensuite la profession d'avocat, et fut nommé secrétaire de la junte lors de la révolution qui chassa les Espagnols de Buenos-Aires, en 1811. Il se fit bientôt élire consul au Paraguay, puis dictateur temporaire, enfin dictateur à vie, et exerce pendant de longues années un pouvoir absolu, qu'il consolida par les supplices et les emprisonnements. Cependant son administration fut utile : le Paraguay lui doit son organisation, ses manufactures, son commerce. Cruel, soupçonneux et bizarre Francia ne voyait partout que des conspirations; il avait fermé son empire à tous les étrangers, et ne laissait plusrepartir ceux qui y avaient une fois pénétré (Bonpland). Semblable en plus d'un point à Louis XI, ce tyran faisait de son barbier son confident.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.