.
-

Fouquier-Tinville (Antoine Quentin), accusateur public, né en 1747 à Hérouel, près de Saint-Quentin (Aisne), avait été procureur au Châtelet avant la Révolution. S'étant fait remarquer dans les clubs dès 1789 par la violence de ses opinions, il se concilia la faveur de Danton et de Robespierre, qui le firent nommer en 1793 accusateur public près le tribunal révolutionnaire. Il fit condamner des milliers d'accusés, le plus souvent sans les entendre et sans aucune forme de procès. Parmi ses victimes on remarque Marie-Antoinette et les Girondins. Il n'épargna pas même Danton et Robespierre, ses anciens protecteurs. Il finit par être lui-même décrété d'accusation peu après la journée du 9 thermidor, fut condamné après un procès qui ne dura pas moins de 41 jours, et monta sur l'échafaud le 17 floréal suivant (mai 6 1795), accablé de malédictions.
-
Fouquier-Tinville.
Fouquier-Tinville (1746-1795).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.