.
-

Folengo (Hieronymo), poète né à Mantoue le 8 novembre 1491, mort près de Bassano le 9 décembre 1544. Entré dans l'ordre de Saint-Benoît en 1507, il s'enfuit avec une femme et, après une dizaine d'années de vie de bohème, rentra dans un monastère bénédictin au promontoire de Minerve (royaume de Naples), passa ensuite à ceux de Santa Maria della Ciambra (Sicile), San Martino (Palerme) et Santa Croce di Campese, près de Bassano. 

Durant sa vie mondaine, il composa des poésies macaroniques dont il est le premier auteur réellement connu, et un ouvrage plus étendu qui popularisa le nouveau genre burlesque; il fut publié à Venise (1520, in-8) sous le titre Opus Merlini Cocaii Macaronicorum. Ce fut une des sources de Rabelais. Il en existe une édition revisée par Folengo converti (Venise, 1561, in-12), une traduction française, Histoire macaronique de Merlin Coccaye (Paris, 1606, in-12), etc. 

Citons encore une parodie du Roland furieux, Orlandino (Venise, 1526, in-8). Quant aux oeuvres précises par lesquelles Folengo tenta de faire oublier les scandales de sa jeunesse, elles ne valent rien : Chaos del tri per uno (Venise, 1517, in-8); L'Umanita del Figliulo di Dio (Venise, 1533, in-8); Dialogi (1533, in-8). (A19).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.